ELECTION PRESIDENTIELLE AU VENEZUELA

NON A L'INGERENCE ETATSUNIENNE

A quelques semaines des lections du 3 dcembre, le mme scnario semble encore une fois tre rejou. L'opposition antichaviste, au lieu de faire campagne sur le dbat d'ides, a centr jusqu' prsent ses attaques sur le systme lectoral. Quant aux USA, ils essaient par tous les moyens de modifier la donne, sans aucun respect pour la souverainet du pays.

Tous les sondages donnant Chavez largement gagnant, y compris ceux de l'opposition, celle-ci dcentre le dbat sur la forme et non sur le fond, esprant semer le doute dans les esprits sur la transparence du scrutin. En effet, leur candidat, Manuel Rosales risque une dconfiture. Aussi mieux vaut clamer l'injustice du mode de scrutin, alors que le systme lectoral vnzuelien a t internationalement reconnu comme un des plus justes et des plus srs au monde! Un second moyen, dj utilis prcdemment, serait que l'opposition se dsiste la dernire minute prtendant ainsi que Chavez est un dictateur puisque lu sans candidat alternatif.

Ce que l'opposition n'arrive pas accepter c'est que le secret de l'norme succs de Chavez qui a en 8 ans gagn 10 lections, avec chaque fois plus de votes, n'est pas comme elle le clame d son autoritarisme mais bien, une dmocratie authentique ; une dmocratie participative la base qui, combine la redistribution de l'argent du ptrole tous les exclus est en train de transformer compltement la vie au Venezuela. Des millions de vnzueliens qui ont maintenant accs un service de sant gratuit et l'ducation pour tous, lutent ensemble pour un monde meilleur. La pauvret a diminu de 30%, l'analphabtisme a t limin, les femmes s'organisent, les minorits indignes aussi , etc...

Le programme lectoral de Chavez propose un approfondissement de ce processus de dmocratie et d'conomie sociale. Comme il l'a dclar, l'enjeu de ces lctions est: le Vnzuela, pays riche en ptrole, sera-t-il indpendant ou sera-t-il une colonie des Etats Unis?

L'opposition et les USA se donnent la main. Ces derniers n'ont jamais cach leur hostilit Chavez et, comme on le sait, leurs moyens de pression sont multiples. Ainsi, ils ont particip au coup d'Etat manqu de 2002 pour le renverser. Cette anne ils ont cr une commission de la CIA spciale sur le Vnzuela. Le ct financier aussi n'est pas nglig: travers une organisation USAID, ils font parvenir des millions de dollars aux groupes d'opposition par le biais de bourses afin de renforcer la dmocratie, c'est--dire comme l'admet Larry Birus, directeur du Council on Hemispheric Affairs de neutraliser Chavez ou de sen dbarrasser.

Encore une fois, notre premier objectif est de rtablir la vrit. Les mensonges de l'opposition, concernant en ce moment la non transparence du scrutin, sont souvent prsents par la presse occidentale comme des faits, et contribuent l'isolement de la rvolution bolivarienne grce la manipulation de l'information. Plus grave, noublions pas que la propagande tats-unienne concernant l'absence de dmocratie leur a souvent servi de prtextes pour s'ingrer, souvent de faon violente, dans les affaires des pays dont les gouvernants ntaient pas assez soumis leurs propres intrts.

Il est donc important dtre vigilants quant lingrence tats-unienne dans ces lections ; celle-ci n'ayant d'autre but que de dstabiliser le gouvernement vnzulien et de manipuler l'opinion mondiale

N L. 06/11/2006

http://cbparis.free.fr/