Alternative Rgionale Langon Pau

www.asso-arlp.org

A65 : les associations interpellent nouveau les lus

           Cette semaine, alors que les associations nationales (Amis de la Terre, France Nature Environnement, Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace, Rseau Action Climat, WWF) interpellaient par voie de presse Nicolas Sarkozy sur la dette cologique et conomique que gnrerait la construction de l'autoroute A65 et demandaient  nouveau l'arrt et la rvaluation de ce projet, l'ARLP crivait aux lus locaux et nationaux pour leur demander des claircissements sur les lments financiers de l'investissement.
           Alors que la lumire se fait sur cette dimension conomique du dossier, aucun lu, national ou rgional, n'a pour le moment accept de commenter  le risque financier que ferait peser cet quipement sur la collectivit. La rentabilit de cet quipement repose pourtant sur une hypothse de doublement de trafic entre 2010 et 2020, soit une augmentation de plus de 7% par an, alors que le trafic routier global diminue depuis 3 ans et que le trafic autoroutier n'a augment que de 0,6% en 2005 (donnes Ministre des transports). L'enjeu est pourtant fort car si ces seuils de trafic ne sont pas atteints, la dette contracte par le concessionnaire retombera sur la collectivit. Cette dette pourrait atteindre, selon le moment de la rupture du contrat,  1 milliard d'euros.
           Compte tenu de l'ampleur des montants engags et de l'importance du risque, les associations continueront  interpeller les lus afin que toute la transparence soit faite sur ce dossier et sur son cot pour la collectivit.

Voir ci-dessous, le communiqu de presse national et le courrier de l'ARLP aux lus locaux et nationaux. Leurs rponses, et non rponses, seront rendus publiques sur www.asso-arlp.org.

Alternative Rgionale Langon Pau

a.arlp@yahoo.fr

Communiqu de presse - mercredi 30 avril 2008 :

http://www.asso-arlp.org/debattre/index.php?topic=356.0




Amis de la Terre - France Nature Environnement - Fondation Nicolas Hulot Greenpeace - Rseau Action Climat - WWF




Autoroute A65 : faut-il encore accrotre notre dette cologique et conomique ?

Le projet d'autoroute Langon Pau (A65) pose de nombreux problmes cologiques. Mais au-del de ses impacts sur le climat ou la biodiversit, ses conditions de rentabilit et de financement font courir d'importants risques pour les finances publiques.




Au moment o le Parlement devrait commencer examiner le projet de loi-cadre qui fait suite aux engagements pris par le gouvernement lors du Grenelle de l'environnement, le RAC-F, la FNE, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, les Amis de la Terre, Greenpeace, le WWF s'inquitent des dernires volutions du dossier de l'autoroute Pau Langon.

Un projet aux impacts cologiques lourds

 Le Conseil National de Protection de la Nature a en effet rendu un avis dfavorable au projet en l'tat, compte tenu des impacts forts sur la biodiversit, et de la faiblesse du dossier qui a t soumis au CNPN. note Michel Dubromel, responsable de la thmatique Transports pour FNE. Aujourd'hui, nous attendons un gel des travaux, pour pouvoir rexaminer sereinement ce dossier, en prenant en compte les critres retenus par le Prsident de la Rpublique lors du Grenelle de l'Environnement.

 La rentabilit de l'autoroute A65 repose sur des prvisions irralistes de trafic (+100% en 10 ans), et surtout inimaginables, aux vues des enjeux climatiques et nergtiques que nous devons affronter. Le Grenelle de l'Environnement a retenu comme objectif pour les transport une rduction de 20% d'ici 2020. rappelle Julien Allaire, charg de mission transport et mobilit au RAC-F.

Financer des infrastructures routires dficitaires: une priorit pour l'argent public ?

Au-del des enjeux cologiques, et de l'impact trs ngatif du projet de l'A65 sur le climat et la biodiversit, le dveloppement de cette infrastructure pose aussi la question de l'engagement financier de l'Etat et des Collectivits Territoriales en matire de dveloppement durable. Les options financires retenues font peser un risque trop grand sur les finances publiques.

Si l'autoroute s'avre non rentable, les collectivits territoriales et l'Etat devront assumer prs d'un milliard d'euros de dettes.  Peut-on continuer prendre ce type de risque, alors que l'on a besoin de mobiliser des ressources publiques pour financer la baisse de la consommation d'nergie, notamment dans le logement, mais aussi en dveloppant des alternatives au transport routier ? interroge Benoit FARACO, coordinateur changement climatique et nergie la Fondation Nicolas Hulot.

Il est donc ncessaire de concrtiser les grands principes affirms par Nicolas Sarkozy lors du Grenelle. Sur ce dossier, il convient de r-valuer le projet avec srieux en y associant toutes les parties prenantes, en considrant ses impacts sur le Climat, la Biodiversit, et en posant la question des choix collectifs en matire d'usage de l'argent public. On ne peut se permettre d'accentuer ainsi le poids des dettes conomiques et cologiques sur les gnrations futures.

Courrier ARLP aux lus.

 Objet : Projet d'autoroute A65 Langon-Pau
           Lettre ouverte aux lu(e)s

Dans son dition du 12 avril dernier, le journal Le Monde met de srieux doutes sur la rentabilit financire du projet d'autoroute A65, Langon Pau. Ces doutes viennent confirmer les craintes et analyses de notre association et de celles qui la soutiennent.

En ces priodes de restriction budgtaire, permettez-nous de vous poser quelques questions afin d'avoir un nouvel clairage sur les interrogations suivantes:

1. Pensez-vous que le journal le Monde, lorsqu'il met de srieux doutes sur la rentabilit financire du projet A65, se trompe ? Quelle est votre analyse ?

2. D'aprs vous, quel est le risque financier pris par la socit A'linor dans ce projet ?

3. Toujours d'aprs vous, quel est le risque financier pris par les collectivits locales dans ce projet ?

4. Comment expliquez-vous que l'enqute d'utilit publique, base sur une subvention d'quilibre de 500 M, voit celle-ci disparatre lors de la dclaration d'utilit publique ?

Ne trouvez-vous pas qu'il soit juste, que le citoyen s'interroge sur le montage financier de ce projet, d'autant plus que l'Etat refuse depuis plus d'un an de publier les prvisions de trafic et l'analyse financire?

           Nous serions trs heureux de discuter avec vous de ces diffrentes questions, si vous voulez bien nous accorder une entrevue.
Dans l'attente de votre rponse, veuillez agrer, Mme, M , l'expression de notre trs haute considration.

Envoy  :

Nicolas SARKOZY, Prsident de la Rpublique

Franois FILLON, Premier Ministre

Jean-Louis BORLOO, Ministre d'Etat, Ministre de l'cologie, de l'nergie, s'interroge sur le montage financier de ce projet, d'autant plus que l'Etat refuse depuis plus d'un an de publier les prvisions de trafic et l'analyse financire?

du dveloppement

durable et de l'amnagement du territoire

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Secrtaire d'Etat charge de l'cologie, auprs du

Ministre de l'cologie, de l'nergie, du dveloppement durable et de l'amnagement du territoire

Hubert FALCO, Secrtaire d'Etat charg de l'amnagement du territoire, auprs du Ministre

de l'cologie, de l'nergie, du dveloppement durable et de l'amnagement du territoire

Dominique BUSSEREAU,Secrtaire d'Etat charg des transports auprs du Ministre de

l'cologie, de l'nergie, du dveloppement durable et de l'amnagement du territoire

Alain ROUSSET, Prsident du Conseil rgional d'Aquitaine, Dput de la Gironde

Philippe MADRELLE, Prsident du Conseil gnral de la Gironde, Snateur de la Gironde

Henri EMMANUELLI, Prsident du Conseil gnral des Landes, Dput des Landes

Jean CASTAINGS, Prsident du Conseil gnral des Pyrnes-Atlantiques

Jean-Pierre JULLIAN, Prsident de la Communaut d'Agglomration du Marsan

Alain JUPPE, Maire de Bordeaux

Charles VERITE, Maire de Langon

Gabriel BELLOCQ, Maire de Dax

Genevive DARRIEUSSECQ, Maire de Mont-de-Marsan

Martine LIGNIERES-CASSOU, Maire de Pau, Dpute des Pyrnes-Atlantiques

Bernard DUSSAUT, Snateur de la Gironde

Michle DELAUNAY, Dpute de la Gironde

Marie-Hlne DES ESGAULX, Dpute de la Gironde

Martine FAURE, Dpute de la Gironde

Jean-Louis CARRERE, Premier Vice-Prsident du Conseil rgional d'Aquitaine, Snateur

des Landes

Philippe LABEYRIE, Snateur des Landes

Alain VIDALIES, Dput des Landes

Jean-Pierre DUFAU, Dput des Landes

Franois BAYROU, Dput des Pyrnes-Atlantiques

David HABIB, Dput des Pyrnes-Atlantiques

Jean LASSALLE, Dput des Pyrnes-Atlantiques

Jean GRENET, Dput des Pyrnes-Atlantiques

Daniel POULOU, Dput des Pyrnes-Atlantiques

Didier BOROTRA, Snateur des Pyrnes-Atlantiques

Auguste CAZALET, Snateur des Pyrnes-Atlantiques

Annie JARRAUD-VERGNOLLE, Snatrice des Pyrnes-Atlantiques