Font Size

Screen

Cpanel

Dernières news

Dernières biographies

Rocola Bacalao

Après huit ans d'existence, 4 disques autoproduits et plus de 300 concerts, la RoCola Bacalao est devenue une référence de la scène rock équatorienne actuelle. Son sens profond de l'humour, sa force sur scène et sa musique chargée d'identité ont fait du groupe l'une des propositions musicales les plus originales en Equateur et en Amérique latine.

Aujourd’hui cette bande de joyeux lurons qui se dénomme "groupe le plus inposteur de l’univers" est fier de présenter au public européen sa quatrième production, "INFIERNO", qui a été enregistré et produit par le musicien et le producteur reconnu argentin "Tweety" González, qui a travaillé avec des artistes de la trempe de Gustavo Cerati (Soda Stereo), Fito Páez, Shakira, et maintenant, la RoCola Bacalao. Le disque a été enregistré dans les studios GRABA de Quito (Equateur) et mixé au studio UNISONO (propriété de Gustavo Cerati) à Buenos Aire et masterisé à New York par Alan Silverman (ARF! Digital).

 

En 2007 c'était le seul groupe équatorien à participer au mythique Rock Al Parque à Bogota, avec un énorme succès. La RoCola Bacalao est un des combos indispensables dans les grands festivals de musique de l'Equateur, et il a eu l’honneur de fermer les plus importants de ces dernières années (QuitoFest, Festivalfff, la Fête de la Musique de l’Alliance française). Il a partagé la scène avec Todos Tus Muertos, 2 minutos, Catupecu Machu (Argentine), Telefunka (Mexique), Aterciopelados, Superlitio, Alerta, Skampida (Colombie), Amigos Invisibles y Chuck Norris (Venezuela), Bunkers (Chili), Cuarteto de Nos (Uruguay) entre autres. Il a aussi Participé au Festival International "Ibagué Ciudad Rock-Colombie" (2004) et fait les premières parties de Molotov (2005), Bersuit Vergarabat (2005) et Louise Attaque (2005).

La formation a été sélectionnées comme un des “8 groupes de l’année 2005” (Rolling Stone), et le meilleur groupe de ska d’Equateur (2006). C’est le premier groupe équatorien présent sur le portail de musique Radio Chango, l’un des plus importants d’Europe. L’Album Infierno est classé par Rolling Stone magazine parmi les 50 meilleurs albums de l’année 2007.

En plus de la production discographique, les membres de RoCola Bacalao, avec le Ministère du Travail et de l'Emploi, l'INNFA, le Projet “Soy!” et le Programme “del muchacho trabajador” (PMT), ont développé le projet "l'Équateur Progresse Sans le Travail Infantile" (“Ecuador Crece Sin Trabajo Infantil”), dans lequel ils sont porte-parole d'une campagne nationale de sensibilisation et de mobilisation pour l'éradication du travail infantile. La RoCola répand à travers ses concerts, apparitions dans les médias et sa page Web, le grave sujet du travail infantile dans ce pays et l'importance de lutter pour son éradication.

 
RoCola Bacalao

¡La banda más chimba del Universo! “Le groupe le plus mauvais de l’univers ¡”

 

tournée européenne en 2008 et 2009: France, Espagne, Belgique, Allemagne, Pays-Bas…

Revue de presse
 

"Ils ont eu une attitude joyeuse et critique depuis le début, mais ils n'ont jamais annoncé par là :" regardez les iconoclastes, les rebelles et les brise-tout que nous sommes ". Tout le contraire, ils ont toujours assumé une position fun et avec cela divertissaient les autres … Ainsi nous sommes arrivés à " Infierno "qui, davantage que “le disqueenregistréavectweetygonzalez" est le fruit qui montre que le “groupe le plus mauvais d’Equateur”, a cessé de l’être ¡ Il est aujourd’hui devenue une des formations du moment avec le plus d’impulsion.

(Boletín DESDE EL TEATRO, Febrero 2007)
 

"Rocola Bacalao saisit la rumba et en même temps allume les cerveaux avec un discours politiquement incorrect si nous entendons ce fait comme un acte de liberté que se transmet à travers la bonne humeur, le sarcasme intelligent et un échantillonnage d'influences musicales bigarré qui, dans ce cas, expriment en même temps la joie et la fadeur latino-américaine. " (revue ROLLING STONE Latinoamérica #37, Febrero 2007)

 

"Si tu es de ceux qui sont convaincus que quelque chose qui ressemble à Fabulosos calavera et La marcha del golazo solitario (de très bons albums des très connus Fabulosos Cadillacs), ne pourra pas éblouir tes oreilles, nous t'invitons à reconsidérer ta position, chaque fois que tu auras en main une copie ce "Infierno" qui ressemble plus à un paradis. "( ROLLING STONE Latinoamérica *37, Février 2007)

 

"Cette chimère à neuf têtes, avec un son vraiment urbain, plein de termes locaux et une bonne dose de sarcasme, est l'essence même de la scène indépendante en Equateur … la Rocola Bacalao émet un son du terroir, assaisonné avec des trompettes et doublé d’un langage de rue de Quito … sa fraîcheur latente et sa musique qui va du son purement dansant au plus émouvant, sont des raisons suffisantes pour ses fans."

(ROLLING STONE Latinoamérica #36, Diciembre 2006)

“Le groupe le plus imposteur d’Equateur a ravivé le Quitofest” (EL COMERCIO, 10 de diciembre del 2006)

 

"Ce qui a amené l’expression "groupe le plus imposteur d'Equateur" a été de réunir une créativité avec un goût authentique; il a créé une nouveauté musicale et une fraîcheur lyrique capable de rire de tout, en commençant par eux mêmes, et à la fois en faisant des cleins d'oeil à des choses plus graves … c’est peut-être là la clé : la musique libre qui maintient intact un code particulier et qui progresse en qualité au fil des années de travail."

(ROLLING STONE Latinoamérica #12, Octubre 2004)

 

"La manière dont le swing, la cumbia, le reggae, la valse, le sanjuanito, la ranchera et el pasillo se fondent dans la musique de la RoCola Bacalao est une preuve que la bande a cessé de s'amuser à faire de la musique pour entrer dans un niveau vraiment professionnel; un niveau qui n’a rien à envier par instants à des groupes de la trempe de King Changó, ou 1280 Almas." (ROLLING STONE Latinoamérica #3, Diciembre 2003)

 

"Avec un engranage complet, de bons cuivres, de guitares propres et de rythmes bien réussis, la RoCola Bacalao fait de son troisième disque un manifeste …" (ROLLING STONE Latinoamérica #3, Diciembre 2003).

 

"Le clou du spectacle est venu des représentants les plus remarquables de "l’Avant-garde Chimba", la RoCola Bacalao, qui ont mis le feu sur scène avec leur musique séductrice et sans-gêne"

(EL COMERCIO, 23 de Junio 2003)

 

"Un des meilleurs exemples musicaux de cette génération est constitué par le travail de la RoCola Bacalao … ils vendent bien leur disque, qui comprend 14 titres, à la vitesse de la lumière, passent du rock, au ska, la cumbia, au punk, entre autres, avec une puissance, un humour, un contenu et un langage capable de regrouper jusqu'à 400 adeptes par concert. Le disque se défend même au-delà de son circuit naturel."

(Esteban Michelena, Revista DINERS #240, Mayo 2002).

 

"Il y a groupes et groupes. Et la RoCola Bacalao fait partie de ceux qui se sont préoccupées d’ajouter de la continuité et jusqu'à un certain projet à leurs impétuosités créatrices. Des paroles locales et un shaker à 1000 tours/minute pour mettre en scène les fusions qui passent du funk à la cumbia et de celle-ci à l'heavy metal en passant par le swing et même le sanjuanito avec une facilité qui amuse, contamine et, dit des choses".

(Diario HOY, 19 de Abril 2002).

 
 
 
MUSICIENS:

Iván Mendieta – guitare, chant

Paolo Moncagatta – basse, chant

José Terán – batterie

Santiago Rosero – percussion, choeurs

José Fabara – trombone, choeurs

Hernán Vélez – trombone, choeurs

Galo Pozo – trompette, choeurs

Miguel Sevilla – saxophone tenor et claviers, choeurs

Hugo Ordóñez – saxophone alto, choeurs

contact:
www.myspace.com/larocolita           www.rocolabacalao.com/           Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

et pour la France Splash Industry tour
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

 

 

You are here
Suivez-nous sur Myspace
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Linkedin
Suivez-nous sur Twitter
Radio Sabor