Dernières news

Let's Shank (fanzine) - Patate Recors (label)

Patate Records
14 rue Deguerry
75011 Paris
Tel : 01 48 06 40 50

Let’s shank
8 allée des Daims
91800 Brunoy
Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Voici l’interview d’Emmanuel Joussely présent pour le week-end Fanzine à Mont-de-Marsan, représentant du label parisien Patate Productions, par « sélecteur » Toshiba. Emmanuel s’est largement investi dans la scène ska actuelle pour avoir fourni plusieurs numéros de Let’s Shank, un des meilleurs fanzines ska hexagonal et réalisé deux excellentes compilations. Il nous parle de Pierre du magasin de disques Patate Records, de son travail... avec simplicité et humour ! ! !

Emmanuel, qu’est-ce qui t’a donné l’envie de faire un skazine ? Quel était son contenu, son but, sa parution ?
Je ne sais toujours pas : le hasard, le courage, l’inconscience. Car, pour être honnête, au début je ne connaissais pas grand chose au ska. Seulement, il n’y avait pas de zine qui parlait de cette musique. Alors, je m’y suis mis. J’ai commencé simplement, avec des kroniks de concerts, de cd... puis des interviews lorsque j’ai eu quelques contacts. Let’s Shank, c’était pour moi un moyen d’exprimer et aussi de « fouiller » ma passion pour cette musique même si ce n’était pas la seule que j’aimais. A l’époque des débuts du zine, j’écoutais plus de blues que de ska, mais c’est le vide sur la scène ska qui m’a poussé à le faire. Je ne me suis jamais posé de contrainte pour sa réalisation, donc pas de parution régulière. Le tout se faisait en fonction de mes rencontres (avec les groupes) ou de mes voyages. Le contenu était plutôt classique : news, interviews, report, concerts, kroniks...

C’était quoi le ska quand tu as commencé à t’y intéresser ?
Ben, je ne savais pas tout à fait ce que c’était. J’avais bien écouté Madness, les Specials... même les Skatalites. Mais j’ai découvert le ska avec ce qu’on appelle la troisième vague. En France début 90, on avait la Marabunta, les Giovanni’s.. , les Busters et No Sport pour l’Allemagne, lesToasters et bien d’autres aux USA. Donc le ska au début, pour moi, c’était ces groupes.

Ta mère en short en damiers, quezako ?
Une feuille d’info gratuite sensée palier aux parutions épisodiques du zine. Une belle blague, non ? ! !

Pourquoi as-tu arrêté ton zine ?
Je ne me suis jamais dit : je vais arrêter le zine. C’est venu comme ça, petit à petit les parutions se sont espacées... Enfin, je poursuis Let’s Shank à travers le label Patate Records.

Comment as-tu rencontré Pierre de Patate ? Quand a-t-il monté son magasin ?
Il venait d’ouvrir sa boutique à Paris et je venais y mettre mon zine en dépôt. C’était vers l’été 93 ou 94 ! !

Distribuait-il des productions indépendantes nationales ?
Au départ, la boutique touchait au reggae et au funk. Pierre s’occupait de la zique jamaïcaine, Clark (Ceux qui Marchent Debout) du funk. C’était principalement des imports et aussi pas mal de récup’.

Comment le projet de compilation Let’s Shank a-t-il pris forme ? Quel succès a-t-elle rencontrée ?
Un beau jour, Pierre (de Patate) m’a proposé de réaliser une compilation et j’ai bêtement accepté ! Aucun succès ! !

Quand Pierre a-t-il monté son label ? La Let’s Shank 1 est-elle sa première référence ?
Le label vient d’être crée cette année (1999) avec la sortie du volume deux de la compilation. Let’s Shank 1 était sortie sans que le label existe. Ca faisait encore parti de la boutique. Les activités sont aujourd’hui dissociées.

Peux-tu nous parler des productions du label ?
Pour l’instant, c’est du « copinage ». Il y a eu les deux volumes de Let’s Shank, deux albums de Jim Murple Memorial (dont certains musiciens faisaient partis de la Marabunta, groupe dans lequel chantait Pierre), un album des Fantastic 3 (groupe surf avec le guitariste des Wampas et la basse/batterie de Jim Murple). Le reste se sont des licences pour des albums vinyles : les Wailers, Abyssinians et tout dernièrement Rod Taylor. Ca tourne autour du ska et du reggae, à l’exception des Fantastic 3.

Comment le projet du second volume Let’s Shank a-t-il aboutit ? Quelles en sont les retombées ?
Comme le volume n’avait aucun succès, on s’est dit que se serait chouette de remettre ça. Le résultat est à la hauteur de nos espérances : un bide ! !

La VPC de Patate Records ? Bientôt un site Internet ?
La vpc c’est Pierre qui s’en charge pour l’instant. Le site web, je suis en train de le monter, on y trouvera d’ailleurs une liste vpc plus importante et remise à jour régulièrement (http://www.patate-records.net).

Tes projets, Emmanuel ?
Ce sera tout, l’addition sioux plaît ! !

 

QUELQUES PRODUCTIONS

PATATE Rds
Compil Let’s Shank 1 (cd)
Compil Let’s Shank 2 (cd)
JIM MURPLE MEMORIAL « Rythm’n’ Jamaïcan » (cd)
JIM MURPLE MEMORIAL « The story of Jim Murple » (cd)
FANTASTIC 3 « 14 Favourites » (cd/lp)
ROD TAYLOR « Ethiopians Kings 75-80 » (cd/lp)

BELLEVILLE HILL (7’’)
JIM MURPLE MEMORIAL « Is you is »
ROD TAYLOR « Forward again »
ROD TAYLOR « Knocking on Jahdoor »
RICHIE MAC « Jah is the sheperd »
U BROWN « weather balloon »
SUGAR MINOTT/U BROWN « Steal away girl/ Come along come along »
LONE RANGER « Step in inna Africa »

RASFARI (7’’)
SELASSIE « War/Selassie is the chapel
DRAGSTER (7’’)
FANSTASTIC FREE « Let’s get funky »

 

PATATE RECORDS (lp)
BOB MARLEY « The complete Wailers part 1 » (3 lp)
BOB MARLEY « The complete Wailers part 2 » (4 lp)
BOB MARLEY « The complete Wailers part 3 » (2 lp)
BOB MARLEY & THE WAILERS « jungle dub » (lp)
ABYSSINIANS « Satta dub » (lp)
GARNETT SILK « Live at reggae sunsplash 94 » (lp)

You are here
Suivez-nous sur Myspace
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Linkedin
Suivez-nous sur Twitter
Radio Sabor